Une lettre au Député

Voici une lettre envoyée par une habitante du quartier à notre député, pour demander de l’aide face aux évènements qui secouent la Haie Griselle.

A l’attention de M. Le Député Roger-Gérard Schwartzenber,

Assemblée Nationale, 126 rue de l’Université, 75355 PARIS 07 SP

Boissy-Saint-Léger, le 22 juillet 2013

Monsieur Le Député, Roger-Gérard Schwartzenberg,

 

Cela fait bientôt 9 ans que je suis propriétaire d’un appartement à la Haie Griselle (Boissy-Saint-Léger). Le quartier se dégrade à vu d’œil mais aujourd’hui, l’insécurité bat tous les records. En tant que femme boisséenne, j’ai peur de rentrer le soir. Je sais que je risque d’être agressée. Notre quartier a vécu 41 agressions de femmes depuis février et la police à mis 4 mois pour arrêter certains suspects, des mineurs…  Nous avons demandé en tant qu’habitant de rencontrer les représentants de police de Boissy-Saint-Léger ainsi que Monsieur Le Maire. Lors de cette réunion, il nous a été dit, que le commissariat manquait de moyens (humains et matériels) et qu’il gérait plusieurs villes donc qu’ils ne pouvaient pas se concentrer sur Boissy-Saint-Léger, mais, de ne plus s’inquiéter il n’y aurait plus d’agressions…

Ces jeunes mineurs ont été relâchés et étrangement de nouveau une agression. La police ne patrouille que rarement et lorsque l’on appelle le commissariat, on nous répond le plus souvent qu’ils ne peuvent intervenir faute de véhicule disponible.  Je vous rappelle que notre quartier est en zone piétonnière que les véhicules ne peuvent pas y   circuler. Le commissariat est à 300m de l’endroit où se produisent les agressions. D’ailleurs concernant la zone piétonne,  les scooters et motos cross sans plaques y circulent de plus en plus effrontément, à vive allure, entre les enfants en train de s’amuser. Lorsque l’on appelle le commissariat à ce sujet, on nous répond qu’ils ont ordre du commandant de ne pas poursuivre les cyclomoteurs pour ne pas prendre le risque que l’un de leurs conducteurs fasse une chute grave. Si je comprends bien, mieux vaut risquer qu’un innocent soit tué et de laisser libre la circulation de ces deux roues là où elle est théoriquement interdite.

Si un tel malheur devait survenir je pense que nous risqueront de voir un drame se produire, car n’importe quel parent n’aurait envie que d’une chose : voir le meurtrier de son enfant mourir !!!! Faut-il attendre que cela arrive ou enfin les choses vont-elle bouger ?

Ce n’est pas acceptable d’attendre qu’une ville se transforme en ghetto et devienne une zone de non-droit, il est temps de dire stop et de mettre tous les moyens en œuvres pour mettre un terme à toutes cesagressions et à la dangereuse circulation motorisée dans le quartier. Ces jeunes sont pour la plupart mineurs, et ne
représentent qu’une minorité parmi tous les jeunes de
notre quartier.

Nous attendons une action de votre part, afin que des équipes de policiers ou gendarmes ; car la police nationale pourtant armée, semble intimidée par ces jeunes; soient affectées exclusivement au quartier de la Haie Griselle afin que cesse ce chaos. Ou du moins qu’elle y fasse son travail sans botter en touche chaque fois qu’on l’appelle. Nous ne demandons rien d’autre que l’application de la loi, en espérant ne jamais avoir à réclamer justice parce qu’on a laissé l’accident mortel ou l’agression avoir
lieu.

Nous comptons sur votre soutien.

Je vous prie d’agréer, Monsieur Schwartzenberg, mes salutations distinguées.

Beauaysk |
lacoste polo pascher,lacost... |
Username14349 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lecrpe2015
| Pattersonmcvz
| azizfaresidees